Quelles sont les autres applications comme Uber ?

Depuis seulement 3 ans, Uber est devenu le leader incontesté du marché des taxis et VTC. Cependant, il s’agit aussi de l’une des applications les plus critiquées. Heureusement, il existe des alternatives proposant des solutions moins chères pour se déplacer dans certaines villes de France.

Taxis G7, l’application concurrente directe d’Uber

Rassemblant près de 8000 chauffeurs affiliés à Paris et en ile de France, Taxis G7 est certainement le concurrent le plus redouté par Uber. Pour cause, il s’agit du premier central de réservation des taxis parisiens, qui concurrence fortement Uber par l’intermédiaire de son application. Disponible sur l’Apple Store, elle permet notamment de géolocaliser son taxi en temps réel, de réserver ses courses plusieurs jours à l’avance ou même de configurer les services proposés par le chauffeur. Ces derniers pourront inclure notamment la connexion WiFi, l’accès des animaux, la navigation GPS ou même un chauffeur parlant anglais.

Outre une gamme de services très fournie pour les particuliers et les entreprises, la firme Taxis G7 propose également une vaste flotte de véhicules comprenant notamment un véhicule hybride, un van 7 places, une limousine ou même un véhicule adapté aux personnes handicapées. Autre atout majeur, les Taxis G7 sont les premiers à séduire les jeunes avec leur offre dédiée. Ainsi, la centrale propose une réduction de 20 % pour les jeunes âgés de 15 à 25 ans qui réserveront leur taxi depuis l’application G7. Cette offre résolument alléchante est disponible les jeudis, vendredis et samedis en soirée, et se pose en rivalité directe avec Uber Pop.

VTC Cab, l’appli associative des VTC de France

Après avoir annoncé son mécontentement à l’égard du service d’Uber, l’association des VTC de France a décidé de contre-attaquer en lançant sa propre application alternative, baptisée VTC Cab. Offrant une alternative plus souple et plus « normalisée » que l’appli de la société californienne, VTC Cab permet aux chauffeurs de rentabiliser leurs courses en fixant des tarifs plus viables pour les professionnels.

Avec cette application disponible sur Android et iOS, l’association des VTC de France espère donc attirer les chauffeurs désorientés par Uber, dont le service mobilise actuellement déjà plus de 10 000 professionnels. Mais contrairement au service d’Uber, VTC Cab laisse le professionnel empocher lui-même le prix de sa course. De plus, l’association prélèverait une commission de seulement 7 % sur les courses, ce qui constitue le prélèvement le plus bas du marché des véhicules de tourisme avec chauffeur dans l’Hexagone.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre propre site.

Laisser un commentaire

Guide du Mobile parle d'iphone, de portables Android et même de Windows Phone. Ouais, on est des bosseurs.
+18Pariez de manière responsable